Dans la plupart des cas, on pense souvent que deux lampes de chevet suffisent pour éclairer la chambre à coucher. Mais on a tort de penser ainsi dans la mesure où l’éclairage de cette pièce doit être multiple. En effet, la chambre à coucher est une pièce incontournable qui requiert un très bon éclairage. Vous n’avez aucune idée sur la façon de bien éclairer votre chambre à coucher ? Découvrez donc dans le présent article les erreurs à éviter dans le processus.

Sous-éclairage

Il est vrai que l’éclairage de la chambre doit être cosy. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’il faut l’éclairer avec deux petites lampes ! Vous devez au contraire ajouter un éclairage général ou d’autres sources lumineuses dans le but d’obtenir une puissance d’éclairage suffisante.

Un éclairage éblouissant

Vous savez sans aucun doute que la chambre à coucher comme sa dénomination l’indique est un endroit pour se détente, et plus encore pour dormir. Ainsi, vous devez donc faire en sorte que votre éclairage ne vous gêne pas quand vous êtes allongé. Le mieux serait d’opter pour des luminaires avec une ampoule cachée pour éviter d’en être ébloui.

Sur-éclairage

On a soulevé précédemment que votre éclairage doit suffisamment être lumineux, mais pas trop tout de même ! Il faut reconnaitre que l’ambiance lumineuse d’une chambre à coucher doit en principe rester douce afin de ne pas aller à l’encontre de votre confort. Elle ne doit pas donc être trop feutrée. De ce fait, évitez donc les éclairages agressifs et optez plutôt pour des suspensions à l’éclairage diffus et doux. Pour vous aider dans votre installation électrique, consultez le lien elite-electricity.be.

Lampes de chevet trop basses

Il faut savoir que la hauteur de votre lampe de chevets doit être adaptée à la hauteur de votre lit et aussi de votre table de chevet. Dans le cas où vo votre lampe de chevet vous sert de lampe de lecture, l’abat-jour doit donc être à la hauteur de vos yeux, entre 95 et 105 cm du sol environ.

Abat-jour inadapté

Dans le cas où vous ne disposez pas de liseuses en complément de vos lampes de chevet, vous devez donc éviter les abat-jour opaques. Optez plutôt pour des formes tambour ou encore cylindriques afin d’avoir une bonne dispersion lumineuse.

Mauvaise température d’ampoules

Pour l’éclairage général de votre chambre à coucher, vous devez éviter les ampoules qui ont un éclairage soit trop blanc soit trop froid c’est-à-dire au-dessus de 4000 kelvins au risque de créer une ambiance trop glaciale. Toutefois, pour les lampes de lecture, inversement, vous devez choisir un éclairage blanc léger afin d’avoir un meilleur confort de lecture.

Ne pas prévoir l’éclairage fonctionnel

Il est tout à fait judicieux de ne pas zapper l’éclairage fonctionnel et ciblé dans votre chambre à coucher. Cela est toujours nécessaire pour de multiples raisons : pour trouver vos vêtements par exemple ou encore pour pouvoir lire correctement. Il est donc essentiel de choisir vos éclairages en fonction de vos besoins : type de lampes et orientation de la lumière afin de gagner en confort. Posez une lampe sur votre commande ou encore une applique murale au-dessus de votre console. Le choix vous appartient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *